Sysena

Tag: 3D

Films en 3D : lunette polarisées, à obturation, ou anaglyphes

by on fév.28, 2010, under Systeme

La 3D est en plein essor en ce moment (merci avatar…), mais les technologies sont variées, et n’offrent pas toute la même immersion. (et fatigue visuelle aussi …)

D’abord un petit point sur la 3d stéréoscopique : le principe consiste à fournir une image pour chaque oeil, afin reproduire la vision naturelle, en tenant compte de l’écart entre les 2 yeux.

  • Les anaglyphes (Lunette bicolores)

De couleur rouge/vert, jaune/bleu, rouge/bleu, ou encore rose/vert. Mais à vrai dire toutes les couleurs sont possibles, tant que l’une n’est pas une composante de l’autre.

Le principe de ces lunettes est très simple : on dispose de 2 images pratiquement identiques, seul les traits sont légèrement décalés. Les lunettes servent alors de filtre. L’oeil gauche reçoit le noir et rouge, tandis que l’oeil droit reçoit le noir et bleu. Cette technique a été mise au point 1838 par Charles Wheatstone, mais n’intéressera réellement que dans les années 80, sur nos paquets de céréales ;)

Petit flag pour youtube : http://www.youtube.com/results?search_query=yt3d:enable%3Dtrue&search_type=&aq=f

Le problème de cette technique est avant tout la dénaturation des images, avec des couleurs franchement à coté de la plaque.

Une technique plus élaboré permet d’utiliser le principe des anaglyphes, poussés à l’extreme : 2 filtres capables d’afficher des couleurs rouge/jaune/bleu avec des nuances pour le verre gauche et le vert droit. La nuance n’est pas suffisamment forte pour etre perçu par l’oeil humain, mais permet néanmoins de filtrer les images destinées à l’oeil gauche / droit.

  • Projection polarisée (3D passive)

Cette technique à mon sens est la plus intéressante pour l’utilisateur, mais aussi la plus couteuse à mettre en place. Il faut en effet 2 projecteurs équipé de filtres polarisés.

Chaque projecteur diffuse une image qui ne peut etre vue que par un oeil, grâce aux lunettes à verres polarisés.

Le principe est assez simple : on projette 2 images sur un même écran, l’une polarisé verticalement, l’autre horizontalement. Les verres des lunettes sont également polarisés (horizontalement pour l’oeil gauche et verticalement pour l’oeil droit). Chaque oeil reçoit l’image qui lui est destiné et la magie opère ;) Il existe néanmoins un petit inconvénient : Si vous vous penchez un peu trop sur le coté, vous risquez de voir les images destiné à l’oeil gauche sur l’oeil droit et inversement. Une technique plus élaboré de verre polarisés permet d’éviter le problème du positionnement de l’utilisateur : les verres à polarisation circulaire.


Les projections polarisée sont à privilégier dans les salles de cinéma, et de loin :) Image parfaite, lumineuse. Rien à dire, c’est le top ;) … mais… 2 projecteurs, donc pas vraiment la préférée de nos chers distributeurs….

  • Projection alternée (3D active)

Cette technique semble etre la plus en vogue dans les cinémas actuellement. Elle ne nécéssite aucun changement au niveau du projecteur qui doit simplement envoyer 2 fois plus d’image que pour un film 2d (1 image pour l’oeil gauche, et 1 image pour l’oeil droit). L’utilisateur quand à lui est muni de lunette à obturation qui cachent une image sur 2 alternativement sur chaque oeil (verres à cristaux liquides) … et la magie opère. Malheureusement, l’image s’en trouve fortement assombrie, et surtout, les clignotements rapides, qui en théorie ne sont pas perceptible sont malgré tout très fatigant.

A noter que cette techno était déjà utilisé il y a une dizaine d’année, sur nos cartes graphiques :) Je me souviens de quake 3, en 3D, avec ma petite gforce1 … :p Malheureusement, à l’époque, ça donnait déjà mal au crane, au bout d’1heure ou 2 de jeu…

  • Il existe de nombreuses autres techniques permettant de simuler la réalité :) Si vous souhaitez creuser un peu la dessus cherchez ça : alioscopie, holographie, casque d’immersion …

Leave a Comment : more...